LE GROUPE RENAULT


ImprimerEnvoyer à un ami

Stratégie

  • Renault figure parmi les acteurs de premier plan du paysage automobile international. Première marque européenne, Renault met en œuvre avec ses marques associées Dacia et Renault Samsung Motors, une stratégie de croissance rentable. Son partenariat unique et original avec Nissan situe l’Alliance parmi les tout premiers acteurs du secteur automobile mondial. Chaque groupe conserve son identité et son autonomie et les synergies développées en commun sont un accélérateur de croissance pour les deux partenaires.

Des objectifs ambitieux Le 9 février 2006, Carlos Ghosn a annoncé le plan Renault Contrat 2009. Ce plan de croissance définit la nouvelle stratégie de Renault pour les quatre années à venir avec un objectif : faire de Renault le constructeur automobile généraliste européen le plus rentable. Ce plan s'articule autour de trois engagements majeurs :

    - la qualité : classer la future Laguna, lancée en 2007 parmi les trois meilleures de sons segment en qualité de produits et de services,
    - la rentabilité : atteindre une marge opérationnelle de 6% en 2009,
    - la croissance : accroître les ventes de 800 000 véhicules entre 2005 et 2009.

Présent sur tous les continents avec plus de 350 sites industriels et commerciaux dans 36 pays, Renault emploie 126 584 collaborateurs et a commercialisé plus de 2,5 millions de véhicules dans le monde en 2005.
Renault est la première marque européenne avec 10,3% de parts de marché pour les voitures particuliers et utilitaires en 2005.
Renault confirme son ambition de croissance à l’international. Une ambition consolidée par l’approfondissement de l’Alliance avec Nissan. Renault mise en particulier sur les nouveaux marchés à forte croissance : Europe centrale, Asie et Amérique du Sud.

L’Alliance avec Nissan
Renault construit avec Nissan, à travers l’Alliance scellée en 1999, un groupe automobile mondial. Les deux constructeurs s’attachent à développer leurs complémentarités et coopèrent de manière toujours plus étroite.

    - Historique
    En 1999, Renault et Nissan créent l’Alliance afin de constituer un groupe bi-national de taille mondiale. Depuis, les liens capitalistiques et opérationnels entre les deux constructeurs se sont considérablement étoffés.
    - Organisation
    Les deux groupes ont créé une société commune, Renault-Nissan b.v., véritable centre de pilotage stratégique de l’Alliance. Renault-Nissan b.v. est dirigé par un Directoire de huit membres issus à parité des deux entreprises. Ce Directoire est en charge de la stratégie commune et des coopérations. Des groupes de travail conjoints (Cross Company Teams) lui sont rattachés.
    - Réalisations
    Deux plateformes communes de production ont été mises en place et ont assuré en 2005 plus de la moitié des volumes de l’Alliance. L’Alliance a créé une société d’achats commune, RNPO (Renault Nissan Purchasing Organization) qui effectue 70% des achats des deux groupes.
    L’informatique a également été mise en commun à travers la création de RNIS (Renault-Nissan Information Services), filiale détenue à parts égales par les deux entreprises.
    Une distribution commune s’organise en Europe et les coopérations ne cessent de se renforcer dans tous les domaines, de la production à la commercialisation.

    Renault figure parmi les acteurs de premier plan du paysage automobile international. Première marque européenne, Renault met en œuvre avec ses marques associées Dacia et Renault Samsung Motors, une stratégie de croissance rentable. Son partenariat unique et original avec Nissan situe l’Alliance parmi les tout premiers acteurs du secteur automobile mondial. Chaque groupe conserve son identité et son autonomie et les synergies développées en commun sont un accélérateur de croissance pour les deux partenaires.

    Des objectifs ambitieux Le 9 février 2006, Carlos Ghosn a annoncé le plan Renault Contrat 2009. Ce plan de croissance définit la nouvelle stratégie de Renault pour les quatre années à venir avec un objectif : faire de Renault le constructeur automobile généraliste européen le plus rentable. Ce plan s'articule autour de trois engagements majeurs :

    - la qualité : classer la future Laguna, lancée en 2007 parmi les trois meilleures de sons segment en qualité de produits et de services,

    - la rentabilité : atteindre une marge opérationnelle de 6% en 2009,

    - la croissance : accroître les ventes de 800 000 véhicules entre 2005 et 2009.

    Présent sur tous les continents avec plus de 350 sites industriels et commerciaux dans 36 pays, Renault emploie 126 584 collaborateurs et a commercialisé plus de 2,5 millions de véhicules dans le monde en 2005.
    Renault est la première marque européenne avec 10,3% de parts de marché pour les voitures particuliers et utilitaires en 2005.
    Renault confirme son ambition de croissance à l’international. Une ambition consolidée par l’approfondissement de l’Alliance avec Nissan. Renault mise en particulier sur les nouveaux marchés à forte croissance : Europe centrale, Asie et Amérique du Sud.

    L’Alliance avec Nissan
    Renault construit avec Nissan, à travers l’Alliance scellée en 1999, un groupe automobile mondial. Les deux constructeurs s’attachent à développer leurs complémentarités et coopèrent de manière toujours plus étroite.

    - Historique
    En 1999, Renault et Nissan créent l’Alliance afin de constituer un groupe bi-national de taille mondiale. Depuis, les liens capitalistiques et opérationnels entre les deux constructeurs se sont considérablement étoffés.

    - Organisation
    Les deux groupes ont créé une société commune, Renault-Nissan b.v., véritable centre de pilotage stratégique de l’Alliance. Renault-Nissan b.v. est dirigé par un Directoire de huit membres issus à parité des deux entreprises. Ce Directoire est en charge de la stratégie commune et des coopérations. Des groupes de travail conjoints (Cross Company Teams) lui sont rattachés.

    - Réalisations
    Deux plateformes communes de production ont été mises en place et ont assuré en 2005 plus de la moitié des volumes de l’Alliance. L’Alliance a créé une société d’achats commune, RNPO (Renault Nissan Purchasing Organization) qui effectue 70% des achats des deux groupes.
    L’informatique a également été mise en commun à travers la création de RNIS (Renault-Nissan Information Services), filiale détenue à parts égales par les deux entreprises.
    Une distribution commune s’organise en Europe et les coopérations ne cessent de se renforcer dans tous les domaines, de la production à la commercialisation.