LE GROUPE RENAULT

ImprimerEnvoyer à un ami

Chiffres clés

  • Renault affiche de bons résultats grâce au renforcement de ses positions en Europe occidentale et à la poursuite de sa croissance dans le reste du monde.

Chiffre d’affaires par branche
En 2005, le chiffre d’affaires global s’élève à 41,3 milliards d’euros. La branche automobile réalise un chiffre d’affaires de 39,4 milliards d’euros soit 95,3% du chiffre d’affaires total du Groupe. La contribution de la branche financement des ventes au chiffre d’affaires du groupe atteint 2 milliards d'euros.

Part du chiffre d’affaires réalisée à l’international
67,2% du chiffre d’affaires ont été réalisés à l’international en 2005. 32,8% l’ont été en France.

Résultat net de Renault
Renault affiche en 2005 un résultat net record de 3,7 milliards d’euros (contre 3,4 milliards en 2004) et une marge opérationnelle représentant 3,2% du chiffre d’affaires.

Répartition du capital social au 31 décembre 2005

    - Public : 62,7%
    - Etat français : 15,3%
    - Nissan : 15%
    - Salariés : 3,6%
    - Auto-détention : 3,4%

Depuis 2003, la part du capital détenue par le public a dépassé 60%, contre 52% en 2002

    Renault affiche de bons résultats grâce au renforcement de ses positions en Europe occidentale et à la poursuite de sa croissance dans le reste du monde.

    Chiffre d’affaires par branche
    En 2005, le chiffre d’affaires global s’élève à 41,3 milliards d’euros. La branche automobile réalise un chiffre d’affaires de 39,4 milliards d’euros soit 95,3% du chiffre d’affaires total du Groupe. La contribution de la branche financement des ventes au chiffre d’affaires du groupe atteint 2 milliards d'euros.

    Part du chiffre d’affaires réalisée à l’international
    67,2% du chiffre d’affaires ont été réalisés à l’international en 2005. 32,8% l’ont été en France.

    Résultat net de Renault
    Renault affiche en 2005 un résultat net record de 3,7 milliards d’euros (contre 3,4 milliards en 2004) et une marge opérationnelle représentant 3,2% du chiffre d’affaires.

    Répartition du capital social au 31 décembre 2005

    - Public : 62,7%

    - Etat français : 15,3%

    - Nissan : 15%

    - Salariés : 3,6%

    - Auto-détention : 3,4%

    Depuis 2003, la part du capital détenue par le public a dépassé 60%, contre 52% en 2002